J'ai testé pour vous: le pilates sur Reformer

Mis à jour : 5 sept. 2019

Le Pilates sur Reformer, c'est quoi ça?


Le reformer est un appareil de Pilates. Inventé par Joseph Pilates, le père de la Méthode du même nom, il pourrait faire peur par son côté rustre, pourtant, c’est un appareil qui ne nous veut que du bien !

Le Reformer est donc un support en bois ou en métal sur lequel coulisse un chariot retenu par des ressorts qui permettent de régler la résistance donnée aux mouvements. Il est aussi équipé de sangles qui coulissent dans des poulies et de poignées à attacher aux bras ou aux jambes permettant de faire glisser le chariot par d'autres forces. C’est une machine exceptionnelle qui permet de travailler toutes les parties du corps.

Il existe une autre forme de Reformer, la Rolls des machines, qui s'appelle (pour ne pas faire de jeu de mots) le Cadillac. Grâce à sa conception exceptionnelle, il permet une infinité de mouvements multidirectionnels : de l’avant vers l’arrière, du haut vers le bas, en équilibre, en rotation, … Il est doté d’une banquette qui peut coulisser et d’une variété d’accessoires, poignées, ressorts et barres horizontales, pour travailler l’ensemble du corps, assis, allongé ou encore en suspension. J'ai aussi testé le cadillac, peut-être que je vous en parlerai dans un prochain article ;-)


Un entraînement en pleine conscience

Honor your body : ce sera la phrase directrice de tout l'entraînement.

Le Reformer permet donc un travail intensif des bras, des jambes, du dos et des abdominaux. Il permet d’enrouler et de dérouler le dos tout en restant parfaitement aligné. Et si votre coach est aussi pointilleux que Roberta, il vous sera quasi impossible d'aller chercher des compensations. Elle contrôle en permanence que mon alignement soit parfait, que je n'engage que les muscles nécessaires, sans chercher de force là où il n'y en a pas besoin. Elle me fait repositionner mon sacrum et tout mon bassin dès que je perds l'alignement idéal, détente de la mâchoire, respiration orientée vers une ouverture des côtes basses, positionnement des omoplates, relâchement des fléchisseurs de hanche... Bref, si le reformer ressemble à un appareil de torture, Roberta est mon bourreau! Non... je rigole! C'est un réel plaisir de travailler avec quelqu'un de si perfectionniste qui va chercher à nous faire bouger de la manière la plus économique et la plus alignée possible. Elle a un œil de lynx! Et je n'ai aucun moyen de la duper. Dès que mon corps met en place des contractions inutiles, elle me corrige et s'il m'est impossible de retrouver un mouvement juste, on change d'exercice... c'est le respect de son propre corps.

Me voici en train d’exécuter un "short spine". Je vous raconte... Une fois les sangles enfilées sur mes pieds, j'étends mes 2 jambes à 45°. Puis je laisse revenir le chariot, cela étire l'arrière des jambes de manière très (très) efficace. Une fois mes jambes à l’équerre (ou à peu près), je dois pousser mes pieds au ciel comme pour faire la bougie. Sauf que quand je faisais la bougie gamine, mes mains soutenaient mon bassin, là, c'est juste mes abdominaux et un peu les muscles du dos qui travaillent. Une fois en haut, je me mets en position de la grenouille (photo) et je déroule ma colonne vertèbre après vertèbre avant de revenir à ma position de départ.Cet exercice permet d’assouplir et de renforcer les muscles de la colonne vertébrale, sans craindre de la blesser. Le travail se fait en profondeur, dans un parfait alignement et en mobilisant chaque articulation grâce entre autre à ma super coach qui me repositionne pour un déroulé optimal. Cliquez sur vidéo pour voir ce que ça donnerait en mouvement.

Et là, je suis en train de faire l'exercice connu de tous ceux qui ont déjà fait du pilates, le "hundreds".Tout en maintenant cette position, avec la tête et les épaules légèrement décollées, en n'oubliant pas d'allonger ma colonne comme si on tirait sur ma queue de cheval pour me faire grandir, je dois exécuter 5 battements sur l'inspiration et 5 battements sur l'expiration, comme si les mains pompaient de haut en bas... jusqu'à avoir exécuté 100 battements, donnant ainsi son nom à l'exercice. Le plus dur, c'est que le chariot ne doit pas bouger!!!Un jour (peut-être), je le ferai les jambes tendues à 45°.


"Stomach massage series" Quel titre! Cet exercice, comme vous pourrez le voir sur les photos (cliquez sur la petite flèche noire pour voir le diaporama) me donnait le sourire... un peu crispé peut-être. Cet exercice se compose de plusieurs phases. La 1ère est en position assise, le dos légèrement arrondi (mais sans se pencher en arrière), on étend les jambes en gardant les pointes de pieds, puis on laisse glisser le chariot jambes tendues pour que les talons passent sous la barre (l'étirement agréable de la chaîne postérieure me donne le sourire) et retour par le même chemin. La 2ème phase se fait le dos droit et les bras en arrière, comme sur la photo. Dans cette même position, on répète le même mouvement d'extension des jambes, étirement en passant les talons dessous et retour.J'ai ensuite exécuter les extension de jambes en gardant les bras tendus vers l'avant puis en y ajoutant des rotations.Et dans la dernière série, j'exécutais les extensions de jambes en maintenant les bras tendus au-dessus de ma tête (j'ai eu droit d'utiliser un bâton pour m'aider... merci Roberta pour ton indulgence). Voici donc en vidéo ce que cela donne.


Pas de douleur... Juste de l'inconfort!

Alors... est-ce que je suis bien alignée? En tous cas, c'est un objectif! Dans chaque exercice, je sors de ma zone de confort, sans douleur... juste de l'inconfort! Je vous conseille vivement le coaching de Roberta, à Yverdon, si vous souhaitez pouvoir associer tonicité, souplesse et équilibre des chaînes myofasciales. Il est aussi possible de la suivre sur Facebook.

Et si vous voulez encore un peu de lecture, voici un article sur les bénéfices du pilates sur reformer.

62 vues

LE CABINET

Rue du Four 16

1303 Penthaz

places de parcs

NOS HORAIRES

fermé le lundi

mar - vend : 

voir la grille horaire

NOUS CONTACTER

odile.peyron@bluewin.ch

T: +41 21 862 70 60

© 2019 par Odile Peyron Ostéopathe. Créé avec Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon